Au Bangladesh, la mode s’enflamme !

Publié le : , par  Mougel

Le groupe Peuples Solidaires Touraine relaie une action demandant aux marques françaises et internationales de l’habillement de prendre leurs responsabilités face aux accidents et incendies d’usines au Bangladesh.
Le 21 mars 2013, Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l’étiquette ont organisé une action de rue à Paris afin d’appuyer cette action.
Sur Tours, nous demandons aux consommateurs d’intervenir en signant une pétition ou des lettres envoyées aux responsables d’entreprises concernées :
Lien.
L’industrie de l’habillement au Bangladesh, qui produit 80% des exportations du pays, est particulièrement dangereuse pour la santé et la sécurité des travailleurs et des travailleuses. En novembre dernier, 112 ouvriers et ouvrières du prêt-à-porter trouvaient la mort dans l’incendie de l’usine Tazreen. Depuis, pas moins de 28 incendies d’usines textiles ont été recensés, dont celui de Smart Export, en janvier dernier, où 8 personnes sont mortes étouffées par la fumée ou piétinées dans les mouvements de panique.
Depuis 2005, ce sont plus de 700 ouvriers et ouvrières qui ont ainsi péri dans des incendies, des effondrements d’usines ou encore des explosions, des milliers demeurant gravement et irrémédiablement blessés.
Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l’étiquette appellent les marques françaises et internationales de l’habillement qui se fournissent au Bangladesh à assumer pleinement leur responsabilité d’entreprises clientes. En plus du versement de justes compensations aux victimes et à leurs familles, elles se doivent également d’empêcher que de tels drames humains ne se reproduisent au nom d’une course criminelle au profit.
Nos organisations, ainsi que les organisations de défense des droits des travailleurs locales, demandent aux multinationales de l’habillement se fournissant au Bangladesh de signer l’Accord sur la sécurité et les incendies au Bangladesh proposé par les organisations de défense des droits des travailleurs, les syndicats locaux et internationaux et qui prévoit des mesures concrètes pour prévenir ces accidents.
Des tragédies comme celles de Tazreen ou de Smart Export, peuvent être évitées et de nombreuses vies épargnées par la mise en œuvre d’un tel accord. Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l’étiquette dénoncent l’inertie des marques lors d’une action publique organisée à Paris le jeudi 21 mars.
Article rédigé par P. Charcosset 06 42 22 78 30
Peuples Solidaires Touraine peuples.solidaires@laposte.net

Dernières nouvelles

AgendaTous les événements

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021