Les espaces « non-mixtes », un choix plus que légitime dans les stratégies de luttes collectives

Publié le : , par  Stephana

Sur le site de Ritimo , vous pourrez trouver un dossier sur le lien des mouvements sociaux et les espaces "non-mixtes", article d’origine du média libre Basta.

« Il semble que chaque génération politique doive la redécouvrir » : instrument de lutte pour le mouvement des droits civiques aux États-Unis, puis pour le mouvement féministe des années 70, la non-mixité fait pourtant encore débat quand elle ressurgit, comme au cours du mouvement Nuit debout lorsque des femmes ont choisi de se réunir sans hommes. Lieux d’expression et de prise de conscience libérés de la présence des groupes dominants, les espaces non-mixtes permettent de redécouvrir ses forces et d’élaborer des stratégies de lutte collective. Une pratique non-seulement légitime, mais aussi « vitale », jugent des militantes et intellectuelles interrogées par Basta !.

Sommaire de l’article

Les conditions d’une libération de la parole
« Dans les groupes non-mixtes, on se renforce les unes les autres »
Une pratique mal tolérée, voire combattue par les hommes
« Des centaines de réunions composées à 100% d’hommes sans que cela ne froisse personne »
« Une zone de respiration dans une société oppressive »

https://www.ritimo.org/Les-espaces-non-mixtes-un-choix-plus-que-legitime-dans-les-strategies-de-luttes

Proposé par Stéphana pour le CID-MAHT

Dernières nouvelles

AgendaTous les événements