Le sexe de la mondialisation

Publié le : , par  Mougel

Cet ouvrage collectif de 2010 aux presses de SciencesPo a pour sous-titre : Genre, classe, race et nouvelle division du travail
Découpé en trois parties :
-  économie mondialisée (transformations de la division sexuelle et internationale du travail),
-  mobilités internationales (mondialisation du care et marché du sexe)
-  violences et résistances (militarisme et mouvements féministes transnationaux)
l’ouvrage illustre que «  le genre est un organisateur clé de la mondialisation néolibérale » « tant les femmes sont à la fois une main d’œuvre capitale pour le travail rémunéré, non rémunéré, une source de profit ; et simultanément, l’un des groupes sociaux les plus actifs dans l’analyse et la mise en place de luttes et d’alternatives à cette mondialisation. » (Extrait de la présentation).
Proposé par Georges Mougel pour le CID-MAHT.

Nouveautés du mois

AgendaTous les événements