Le promeneur d’Alep

Publié le : , par  Mougel

Le CID c’est enrichi du livre de Niroz MALEK «  Le promeneur d’Alep  » (Le serpent à plumes),
Ensemble de textes courts, rendant compte de l’ordinaire d’une ville en guerre, non à la manière d’un reporter mais avec distanciation et poésie.
« A peine a-t-il franchi le seuil de l’immeuble qu’une balle a fendu l’air au loin et a traversé son front. Encore debout, il a promené son regard tout autour, et sur le mur derrière lui il n’a vu que des éclaboussures de sang. Alors il s’est affalé sur le trottoir et s’est vidé, petit à petit, de sa vie. De ses yeux grands ouverts il fixait un ciel qui ne s’était pas encore refermé. » (p19)
Extrait de l’avant-propos de Fawaz HUSSAIN traducteur : « Le promeneur d’Alep est le quotidien d’un écrivain originaire d’Alep refusant de fuir la guerre atroce qui oppose les différentes factions… (l’auteur) décrit un monde absurde, la folie meurtrière des hommes qui à chaque bombe vide davantage la ville de son sang, de la beauté magique de cette perle sur la Route de la Soie. »

Centre d’Informations

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017