Défendre les droits humains en Russie : une activité à risque.

Publié le : , par  Mougel

Le CNP, Amnesty international et les CEMEA37* proposent Défendre les droits humains en Russie : une activité à risque.

Depuis 2012, Vladimir Poutine fait subir au peuple russe les pires répressions depuis la chute de l’Union soviétique, répondant à la colère des citoyens mobilisés contre l’injustice sociale, la corruption et les violences policières, par des arrestations abusives et des procès inéquitables. Dans ce climat de violence permanent, le travail des défenseurs des droits humains se heurte à un pouvoir qui use impunément de la menace, de la torture, voire de l’assassinat, et multiplie les entraves aux libertés fondamentales.

Après la projection de « Qui a tué Natacha ? » de Mylène Sauloy - doc, France, Serbie, Croatie, Grande-Bretagne | 2011 | 64 min, consacré à l’assassinat de Natalia Estemirova, un débat sera animé par Anne Nerdrum (Amnesty international) et Daria Dvizina (membre des CEMEA et originaire de Russie).

Affiche.
Rédigé par Martin Guillemette pour le CNP.
*CEMEA : Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active

Agenda

AgendaTous les événements

mai 2021 :

Rien pour ce mois

avril 2021 | juin 2021