Décès d’Alain Ruellan

Publié le : , par  Mougel

Nous avons perdu Alain Ruellan, notre ami, l’un des fondateurs de Ritimo il y a 30 ans et nous sommes très tristes.
Après avoir créé le Cridev à Rennes, qui permettait aux étudiants de l’école d’agriculture qu’il dirigeait de s’engager dans la compréhension, la critique des rapports Nord Sud et l’expression d’une solidarité de société à société, Alain a proposé de réunir les centres de documentation Tiers Monde qui partageaient l’idée que pour changer les choses là-bas, c’est ici qu’il fallait lutter contre le mal-développement et agir.
C’est dans la poursuite de cette idée qu’il a participé à Agir ici, à Survie, à 4 D, et à toute cette mouvance qui s’est retrouvée dans le CRID, collectif qu’il a animé dès ses débuts dans la poursuite de ses responsabilités à la Cimade.
Il a participé aussi à l’aventure de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme (FPH). Tous ces engagements ont été l’occasion de travailler souvent avec lui, avec amitié et un grand respect de son savoir et de son ouverture aux autres.

C’est Alain qui a écrit la première Charte du réseau Ritimo, texte fort qui n’a rien perdu de son actualité.

Devenu directeur de l’Orstom, Alain a travaillé pour le rapprochement de la recherche sur le développement avec la mouvance des associations de solidarité internationale. Par l’information et la documentation, les centres Ritimo étaient tout naturellement les lieux relais pour ces liens recherche action. C’est pourquoi, avec Françoise (son épouse), ils se sont complètement engagés dans le CDTM de Montpellier.

Beaucoup des textes proposés sur le site de Ritimo sont le résultat du travail excellent d’Alain et de Françoise et bien sûr tous ceux qui concernent le Brésil, et l’Amazonie, son Brésil, terrain de recherche, d’engagement et d’amitiés fortes.
Alain avait un projet scientifique et militant, il était rigoureux, exigeant et très fidèle. Le chemin avec Ritimo a été constant et Françoise et lui étaient encore présents à l’Assemblée générale de Grenoble il y a deux ans. Leur énergie et leur engagement vont nous manquer et nous sommes en pensées et en solidarité avec leurs enfants, petits enfants et famille.
Le Conseil d’Administration et l’équipe Ritimo – Montpellier le 19 juin

Lors de la première université d’été que nous avions organisée « sous l’égide du CRID » en août 1992, Alain Ruellan était venu, comme directeur du CNEARC et responsable du programme environnement du CNRS, nous dire sa vision du lien entre environnement et développement, ses nombreux espoirs et ses quelques doutes suite à la conférence de Rio, son souhait d’alliances fortes entre la recherche et les ONG.
Près de vingt ans plus tard, le 14 juin 2012, Alain s’est éteint à Nice, juste avant que ne s’ouvre une nouvelle conférence mondiale, sur un sujet qu’il maîtrisait, dans ce Brésil qu’il chérissait.
Professeur Emérite de Science du sol, ancien président du CRID et de la Cimade, fondateur du CRIDEV et de Ritimo, membre actif de 4D, de Survie, de la Fondation Sciences Citoyennes, Alain a été de ceux qui ont changé le milieu de la solidarité internationale. Il l’a aidé à prendre en compte la dimension environnementale des questions de développement, du local au mondial. Un décloisonnement qui, s’il peine encore à se mettre en place, s’impose à nous tous aujourd’hui.

Nous nous souviendrons longtemps des immenses qualités humaines d’Alain, de sa fidélité en amitiés, de son intelligence d’écoute, de sa confiance en l’avenir et en l’Homme. Nous associerons dorénavant son souvenir à celui de Françoise, son épouse et sa complice en militances, disparue il y a presque un an.

Au-delà de notre douleur, nous voulons remercier Alain de ce que son parcours depuis les années 1970, nous enseigne de fondamental pour la suite de notre combat pour un monde durable et solidaire : la rigueur scientifique et l’engagement dans la société se nourrissent l’un l’autre. Et ils peuvent être conciliés sans aucun renoncement.

A sa famille, à ses amis proches, au nom du CRID, nous transmettons notre immense reconnaissance de ce qu’Alain a réalisé pour tout le milieu de la solidarité internationale. Nous leur exprimons notre solidarité dans la peine.
Hommage du CRID à Alain Ruellan - Paris, le 19 juin 2012

Une cérémonie s’est déroulée le mercredi 20 juin 2012, 14h30, au Temple, 1 rue Brueys, à Montpellier

Alain et Françoise Ruellan dansent à Bellem lors du FSM 2009

Archives

AgendaTous les événements

septembre 2020 :

Rien pour ce mois

août 2020 | octobre 2020