S’aimer en banlieue : loin des clichés ?

Publié le : , par  Mougel

Le festival Désir... Désirs, le Centre LGBT de Touraine, le Planning Familial, le Mouvement du Nid, Osez Le Féminisme ! 37 et le CNP proposent : S’aimer en banlieue : loin des clichés ?
Les cités françaises inquiètent, fascinent, car elles semblent représenter des enclaves sur le territoire régies par des règles spécifiques. Qu’en est-il des normes amoureuses qui y ont cours ? Entre injonction à l’intégration à la culture française, et transmission de cultures étrangères héritées d’ancêtres non gaulois, les adolescents de banlieue composent leurs propres codes : délimitation genrée des espaces, tolérance de l’homosexualité, rapport à la féminité… autant de normes qui semblent s’exprimer dans les banlieues d’une manière particulière. Font-elles partie de ces clichés trop facilement véhiculés sur les banlieues ? Sinon, comment trouver à leur marge l’espace de l’émancipation ?
A l’issue de la projection des films Guy Moquet de Demis Herenger (2014 – France – 32’), et Vers la tendresse d’Alice Diop (2016 – France - 39’), un débat aura lieu en présence d’Anne Taillandier-Schmitt, maître de conférences en psychologie sociale à l’université de Tours, et de Patrick Zingile, chorégraphe et comédien dans le film Vers la tendresse .
Affiche
Envoyé par Guillemette Martin pour le CNP.

Agenda

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017