Se réapproprier le passé historique

Publié le : , par  Mougel

L’association Retirada 37 qui s’est donné pour mission de «  faire vivre les mémoires et les valeurs des Républicains espagnols exilés  » organise « Les vendredi de Retirada37 » un cycle de trois conférences-débats intitulé «  Dictatures, Histoire, Mémoires  ». Confronté au traumatisme d’une dictature comme celle de Franco, comment peut-on faire pour récupérer à la fois l’Histoire et sa propre histoire ? Comment peut-on faire vivre et revivre les voix qui se sont tues ? Comment peut-on aider la mémoire à sortir du silence ?
La première conférence «  Se réapproprier le passé historique  » aborde le problème de la mémoire d’un point de vue historique.
Federica Luzi présentera comment, dans le Sud-Ouest de la France en particulier, les descendants des réfugiés de la guerre civile espagnole accomplissent tout un travail de récupération de la mémoire historique par la création d’associations mémorielles et d’espaces de mémoire. La mémoire de l’exil douloureux de 1939 vient nourrir le présent.
L’affiche .
Proposé par Cathy Felix pour Retirada 37.

Deux autres conférences suivront : Les écrivains et la mémoire le vendredi 3 février 2017 et Mémoire et résilience le vendredi 10 mars 2017.

Agenda

AgendaTous les événements