Femmes, migrantes et pauvres : la triple peine

Publié le : , par  Mougel

L’Université Populaire de Tours, Confluence (association des étudiants en géographie) et l’Adshs (association des doctorants en sciences humaines et sociales de Tours) vous invitent à participer au café géo(*) Femmes, migrantes et pauvres : la triple peine avec Chadia Arab géographe (Université Angers, CNRS) et Sophie Bouchart Cimade, Tours.
Les femmes migrantes constituent la moitié des migrations internationales, mais pourquoi restent-elles largement invisibles ? Elles sont souvent victimes d’une triple discrimination : être femmes, être étrangères et être pauvres. Comment s’effectue alors leur insertion ?
Entrée libre.
Affiche .
Proposé par Catherine Reynaud pour l’équipe des Cafés Géo de Tours.

(*) qui ouvre le cycle «  Les migrations et les réfugiés en Europe  » organisé en 2016 et 2017 par l’Université Populaire de Tours et la CIMADE (groupe local de Tours).

Agenda

AgendaTous les événements