Accès aux soins des précaires

Publié le : , par  Mougel

A l’initiative du CID-MAHT se tenait à la faculté de médecine, le 7 février, une table ronde sur l’accès aux soins des précaires.

Elle réunissait des praticiens de la Croix Rouge, du CASOUS (Centre d’Accueil et d’Orientation pour l’Urgence Sociale), de la PASS (Permanence d’Accès aux Soins de Santé), de la toute jeune ASPIL (Association Santé Précarité d’Indre et Loire), du réseau V.I.H. et de Santé Publique.

Les intervenants ont rapidement fait apparaître la multiplicité des organismes présents sur l’agglomération et l’intrication du sanitaire et du social.

Les maraudes permettent de fournir des soins légers et une restauration rapide autorisant, sur la durée, de rétablir un lien social perdu chez ces populations "désaffiliées" de SDF.

Les demandeurs d’asile et les détenus nécessitent eux aussi un accompagnement pour les informer de leurs droits et les aider à les faire valoir, ce qui peut être risqué dans le cas des "sans papiers". Il a été mentionné le cas particuliers des immigrés âgés.

Les bénéficiaires sont dans l’ensemble des personnes aux histoires compliquées et difficiles, qu’il faut reconstruire, ce qui exige d’établir des liens de confiance et donc demande du temps. Dans nombre de cas il convient de travailler à faire émerger la demande de soins chez ces individus ayant perdu leur estime de soi. La prise en compte de leur culture propre est une nécessité.

L’évolution des populations bénéficiaires impose des adaptations de la part des organismes concernés. Le besoin de coordination a été souligné.

Cette table ronde a coïncidé avec la publication du projet de Programme Régional d’Accès à la Prévention et aux Soins des plus démunis dont les quatre objectifs sont :
- de favoriser et faire valoir l’ouverture des droits ;
- d’adapter l’offre de soins afin d’inscrire les personnes dans la meilleure trajectoire de soins possible ;
- d’améliorer les problématiques d’admission et d’orientation au sein des services et des établissements ;
- de faciliter l’accès à la prévention médicalisée (vaccination et dépistage).

Marc Sam-Giao - bénévole

site de l’ASPIL

photo La Nouvelle République

Archives

AgendaTous les événements

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021